Saga de Camilla Lackberg

Catégories Mon avis

Cet été, et comme chaque été, je profite de mes vacances pour lire, lire et encore lire. C’est le seul moment de l’année où je me sens en totale détente : Soleil, Livres, vacances : le rêve 🙂

Pourquoi je vous parle de cela ?

Parce que juste avant l’été, on m’a conseillé de lire la série de 10 livres de Camilla Lackberg et « ô joie » j’ai suivi ce conseil. Durant les deux mois, j’ai carburé et j’ai lu quasiment toute la série de Lackberg. Résultat ? La série était tellement captivante que j’en oubliais le soleil qui lui ne m’a pas épargné x)

Comme il y a 10 tomes, je ne vais pas vous faire un avis pour chaque sinon on ne vas pas s’en sortir :p Mais je vais surtout parler de l’univers de cette série (préparez-vous).  Ne vous inquiétez pas, je n’en dirais pas trop juste pour vous donner envie de le lire par la suite 😉

Tous les tomes se déroulent en Suède dans la petite ville côtière de Fjällbacka. Tout le long de la série, on a une atmosphère scandinave avec des paysages nordique qui nous transportent totalement. On suit livre après livre l’histoire d’Erica Falck le personnage principal qui malgré elle est toujours impliquée dans des enquêtes policières. Elle est auteur biographique d’où son naturel pour fouiller et pour chercher les indices.

J’ai particulièrement apprécié la construction des enquêtes policières. Elles sont toujours bien tournées et incitent à ce que les lecteurs se posent des questions ou fassent des suggestions sur les meurtriers. Le tome 1 « La princesse de glace » a même obtenu un lauréat du grand prix de littérature policière en 2008.

Pour ceux ou celles qui veulent lire la série de livres mais qui sont réfractaires au volume des livres, je viens juste de me renseigner…Elle existe en BD, il faut que je me la procure vite :oo.

Voici le lien pour le tome 1 : https://livre.fnac.com/a6111002/Leonie-Bischoff-La-princesse-des-glaces

Cette série est l’un de mes plus gros coups de cœur et je lui attribuerais une note de 4,3/5 ce qui est largement mérité. Je qualifierais ces livres comme des romans à la fois policiers, thrillers mais aussi humains (qu’est-ce qu’elle raconte ?). Humains car l’auteur s’intéresse à tous les personnages, dans chaque tome on va connaitre plus en profondeur l’un des personnages avec son passé, son histoire. On ressent dans les livres que l’auteur a pris le soin de travailler chacun de ses personnages avec beaucoup d’attention.

Voici le résumé

Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée.
Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l’œuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres -, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint.
A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d’une petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d’autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d’un peintre clochard – autre mise en scène de suicide.
Au-delà d’une maîtrise évidente des règles de l’enquête et de ses rebondissements, Camilla Läckberg sait à merveille croquer des personnages complexes et – tout à fait dans la ligne de créateurs comme Simenon ou Chabrol – disséquer une petite communauté dont la surface tranquille cache des eaux bien plus troubles qu’on ne le pense.

Laisser un commentaire